AFP

20 mai 08

Je voudrais un atelier pour écrire – on peut rêver – un grand espace lumineux, avec de la place pour installer des tableaux à aimants, façon flic américain, où fixer les photos que je découpe dans la presse depuis deux ans, que j’accumule dans des dossiers difficiles à manipuler, à étaler sur un bureau, par terre. De quoi faire les cent pas, pouvoir garder l’Internet sur un autre écran que celui sur lequel on écrit dans un coin de la pièce. De quoi se lever, respirer, pratiquer l’écriture façon artisanale, avec la présence physique.

Intérêt pour ça de travailler en radio, avec le son : le temps de charger les enregistrement dans la machine, de tourner autour de l’ordinateur, de laisser les fichiers se convertir. On fume une cigarette, on va faire un café. Il y a une lenteur, elle s’installe. Il y a la technique qui fait partie de l’affaire, le temps technique, si immédiatement sensible quand on entre dans le studio d’un photographe et que j’envie.

De la collection des images, sorti une série de textes « AFP », dépêches d’agences froides – les premières d’ailleurs directement tirées des dépêches, dans le texte déversé jour après jour sur Internet – les descriptions simplement, le minimum d’intrigue et puis ça se mélange à quelques souvenirs, à des bouts de légendes des photos. Pour le plaisir de faire collection de dormeurs, de baigneurs, de regardeurs. L’intérêt pour moi du travail, c’est de chercher image après image, avec la double sélection de la découpe dans le journal du jour puis si ça passe ou non à l’écriture, ce qui dans cet ensemble-là fait soudure : il y a un lien de parenté, évident et ténu. On a l’impression de tenir une définition et elle échappe sur une prochaine série. Pas sûr que ça passe dans la sécheresse AFP, mais faut se tenir au dispositif.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :