Des visages, des figures (2)

30 juin 08

Je continue de vider les cahiers d’images de presse découpées (voir ici et ici). En ce moment, c’est l’actualité de l’été 2006: la guerre au Liban (on reprend cet été ? Ou bien en Iran cette fois-ci, Israël attaquerait pour faire élire McCain ? Ils jouent aux devinettes dans les rédactions, c’est la chaleur), une expo Depardon et des photos d’Italie, un hôpital psychiatrique près de Venise – je viens de vérifier : je croyais l’hôptal à Turin, où était la maison familiale pendant la guerre. Ces images-là se sont greffées au souvenir d’une visite avec mon père, une après-midi par temps couvert, l’air poisseux qui collait aux bras, aux jambes. Et puis dans ce cahier 2006 encore des images de mode.

.

Les peaux cireuses : l’un renversé révèle une tache presque organique à l’intérieur de la narine droite. L’autre visage barré d’une ligne de découpe, qui délimite une partie amovible, de la lèvre inférieure au nez. Les paupières s’évasent vers l’intérieur des yeux.

.

Les épaules se tassent très en arrière dans le dos de la veste. La tête s’est enfouie à la place des omoplates : le tissu fait une bosse. Devant, il y a le trou noir du col avec rien dedans, tenu serré par le poing gauche, les coudes posés sur la toile cirée qui tiennent au ventre.

.

La face de propagande martelée sur le mur : contours d’hourloupe.

.

image: Raymond Depardon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :