Des phrases de peintres

19 septembre 08

*

Dans les cahiers de Tahiti de Gauguin, que je réouvre chaque été depuis l’exposition de 2004 au Grand Palais et mes premiers petits articles pour Art Absolument, les pages d’aquarelles réveillent l’œil après pleines pages de textes exotiques, oui, mais quelques phrases sortent de la masse pareil, de ci de là, des phrases de peintres simples et rarement lues ailleurs :

*

« L’homme presque nu levait alors de ses deux bras une pesante hache, laissant en haut son empreinte bleue sur le ciel argenté, en bas son incision sur l’arbre mort. Sur le sol pourpre : de longues feuilles serpentines d’un jaune de métal. »